Baptisée «They Shall Not Pass», cette nouvelle ouverture de BF1 va mettre l’accent sur l’armée française, en apportant de nouvelles cartes, un nouveau mode de jeu, un nouveau mastodonte, une nouvelle classe élite et bien plus encore. Êtes-vous prêt ? À l’assaut !


LE DLC «THEY SHALL NOT PASS» DE BF1


4 NOUVELLES CARTES


Comme l’équipe de DICE l’avait annoncé en décembre 2016, ce nouveau DLC français They Shall Not Pass embarque avec lui 4 endroits marquants de la guerre mondiale de 14-18. Ainsi, on y retrouve «Hauteur de Verdun», «Fort de Vaux», «Soissons» et «Rupture».
 

HAUTEUR DE VERDUN



Le combat a lieu sur les flancs des collines où se trouvent les imposantes forteresses de Verdun. Un chaos incessant où l’artillerie ne cesse de tirer. Dans cette forge, « l’enclume du diable » s’abat sur tous les soldats.
 

FORT DE VAUX



Pendant la Première Guerre mondiale, la première grande confrontation à l’intérieur d’un fort eut lieu dans le sombre fort de Vaux. Dans cet obscur labyrinthe aux galeries de pierre humide, les Français et les Allemands livrent des combats féroces à coups de grenades, de fusils, de baïonnettes et de lance-flammes. Surveillez vos arrières !


SOISSONS



Participez à l’une des plus grandes attaques de chars de la Première Guerre mondiale. À bord de leurs puissants Saint-Chamond, les soldats de la 10e armée française luttent pour reprendre Soissons. Les avions, les chars et l’infanterie s’affrontent dans la belle campagne française à l’aube d’une chaude journée d’été.

RUPTURE




Bien déterminés à reprendre les ponts clés qui enjambent la rivière de l’Aisne, les Français se retrouvent à nouveau sur le champ de bataille, où les coquelicots poussent sur les carcasses de chars abandonnées. Tout a l’air calme, mais ce dédale d’épaves est parfait pour les embuscades. Alors que le soleil se couche sur Fontenoy, la guerre reprend.
 


NOUVEAU MODE DE JEU :
«LIGNE DE FRONT»




S’inspirant un peu du mode Opérations (mais à double sens) déjà existant depuis la sortie de Battlefield 1 en octobre 2016, le nouveau mode de jeu «Ligne de Front» marie Conquête et Ruée en une seule et même entité. Dans celui-ci, les deux équipes vont être amenées à s’affronter pour un drapeau à la fois. Dès lors qu’il est capturé, elles passent au suivant. En capturant le quartier général de l’ennemi, le jeu prend alors des airs de Ruée où les joueurs doivent attaquer ou défendre des postes télégraphiques éparpillés dans le mode.

NOUVEAU MASTODONTE EN ACIER :
LE «FCM 2C»

À l’instar du train blindé, du dreadnought ou encore du dirigeable, ce nouveau DLC français de BF1 accueille un nouveau mastodonte en son sein. Bien que son statut n’était pas encore confirmé il y a encore de cela quelques jours. Aujourd’hui, ce dernier l’est et sera disponible sur la plupart des cartes de They Shall Not Pass ! Aura t-il vraiment 12 places dans le jeu ?




NOUVEAU CHAR D’ASSAUT :
LE «SAINT-CHAMOND»

Qualifié comme le char d’assaut le plus lourdement armé de la première grande guerre, le Saint-Chamond est confirmé comme le nouveau tank qui fera son entrée dans le DLC français à la suite des autres blindés déjà existants et qui devraient quant à eux demeuraient jouables. En analysant ce premier rendu, il semblerait que nous ayons affaire à un char de 3 à 5 places, bien qu’il soit capable d’accueillir plus de soldats dans la réalité.





NOUVELLE CLASSE ÉLITE :
LE «RAIDER DES TRANCHÉES»

Le véritable nom de la nouvelle classe élite de They Shall Not Pass ne portait point de nom. Alors que beaucoup pensées à une sorte de classe élite d’antichar, il s’en rapproche, mais il s’agit en réalité d’un Raider des Tranchées.





Avec cette toute nouvelle classe élite, DICE veut encore plus pousser les joueurs à s’affronter en combat rapproché au corps à corps. Comment ? À l’aide d’une grande matraque de raider, en plus d’un impressionnant arsenal de grenades. Comme toujours, il ne faudra pas hésiter à lui porter assistance en le soignant et le ravitaillant en munitions.

NOUVELLE ARME DE SIÈGE :
LE «CANON STATIQUE»

Comme le décrit l’équipe de développement, «le canon de siège peut-être employé par l’infanterie», à l’image du canon de campagne déjà mis à la disposition des joueurs sur toutes les cartes du jeu de base. À la différence du canon de campagne qui tire des obus, le Canon statique lui s’utilise telle une arme de tirs indirects en fonctionnant à la manière d’un mortier, notamment. 




 

QU’EN EST-IL DES NOUVELLES ARMES DE L’INFANTERIE ?

Pour l’heure, inutile de nier que DICE se garde encore le secret des armes qui seront ajoutées au jeu avec le nouveau DLC français They Shall Not Pass. Néanmoins, notez bien que de nouvelles armes principales, de poing et tierces devraient faire leur apparition à la sortie de ce premier et nouveau DLC en mars prochain, dont l’une d’entre elles : le CSRG M.1915 «Chauchat». Vous l’aurez compris, tout le contenu du DLC n’est pas encore dévoilé et le sera de plus en plus au fur et à mesure que nous approcherons de la sortie.



 

PRIX ET DATE DE SORTIE DE THEY SHALL NOT PASS

Pour ceux qui se le demandent encore, le nouveau DLC français de Battlefield 1 est bien inclus dans le pack Premium du jeu vendu à 50 euros. Si vous n’en êtes pas le détenteur et que vous êtes intéressé pour l’acheter séparément, il vous en coûtera 14,99 euros à l’unité.
Notez que le Premium demeure plus avantageux que d’acheter les DLC à l’unité. Il vous fait gagner 2 semaines d’accès anticipés sur la sortie des DLC et 10 euros, sachant qu’il y aura 4 DLC. C’est-à-dire 15 + 15 + 15 + 15 = 60 euros.

Avec le Premium, c’est 50 euros pour :

·         2 semaines d’accès anticipés donc, mais aussi
·         10 euros de gagnés sur la totalité des 4 DLC,
·         le plein de Battlepacks supérieurs. 

Soit un total de 14 
éparpillés sur chaque mois. Ceux qui ont été manqués sont bien rétroactifs et seront ajoutés automatiquement à votre inventaire.